Le livre du mois de novembre 2012

 

 

 

 

Blandine VUE

 

 

 

Histoire des paysages

 

 

 

 

 

 

 

 

Présentation (4e de couverture)

 

Nous croisons au quotidien, dans les lieux les plus familiers, une multitude d’indices que souvent nous ne voyons pas, mais qui peuvent nous révéler les différentes étapes de l’histoire de notre territoire et de l’habitat qu’il abrite : il suffit de disposer de quelques clefs d’observation.

De l’analyse du bâti aux traces laissées par les activités humaines dans le moindre recoin de campagne, de la marque des outils de tailleur dans la pierre aux témoignages qui vous permettront de reconnaître les anciens parcellaires ou les lits de rivières abandonnés, vous apprendrez de page en page à porter un nouveau regard sur votre propre milieu.

Destiné aux enseignants et à tous les curieux, cet ouvrage présente une méthode d’apprentissage à la lecture de l’habitat et de son territoire où histoire, géographie, archéologie, écologie, civisme se côtoient. Cette méthode, accessible à tous, est le fruit de quinze ans d’interventions auprès d’un public scolaire et adulte. Elle ne demande pas d’autre investissement qu’un peu de curiosité et une bonne paire de chaussures !

 

 

L’auteur

 

Blandine Vue est docteur ès lettres, spécialiste du monde rural et auteur d'une cinquantaine d'articles et d'ouvrages sur ce sujet. Depuis 1997, elle se déplace dans les communes rurales pour apprendre aux enfants à découvrir leur propre territoire. Elle a été à ce titre lauréate de la Fondation Nicolas Hulot en 1997 (jury pédagogique) et 1998 (jury environnement). Ce projet pédagogique a été porté de 1997 à 2010 par le Conseil d'architecture, d'urbanisme et d'environnement de Haute-Marne et, depuis la rentrée 2010, par l'Office central de coopération à l'école. En 2010, elle a reçu une aide à la création littéraire de la région Champagne-Ardenne pour la rédaction de ce volume.

 

 

Commentaire

 

Le titre de l’ouvrage est trompeur. Ce n’est pas une histoire des paysages que Blandine Vue a écrite, mais un guide pratique pour la découverte des paysages et de leur histoire, à destination des parents, des enseignants, des aménageurs et des curieux. Comme l’indique le titre en page intérieure, ce livre est un guide pour « Apprendre à lire l’histoire du milieu proche (village et territoire) ».

Autrement dit, l’histoire (locale) est au bout du chemin que doivent emprunter les curieux, et au terme de leurs observations et de leurs déductions, mais l’histoire n’est pas, a priori, dans le livre de Blandine Vue, si ce n’est par des exemples.

 

Cette réserve étant dite et qui vient plus de l’éditeur que de l’auteur, l’ouvrage de Blandine Vue présente de multiples intérêts et beaucoup de charme. Il est un itinéraire de découverte. La pérégrination suit une succession très pédagogique. Après s’être interrogée en introduction sur les raisons qu’on peut avoir à apprendre à lire le paysage, la première partie du livre décrit le village et son territoire comme un tout indissociable. C’est, en quelque sorte, la partie préparatoire : définir l’objet, adopter une démarche, donner un sens à l’espace qu’on va parcourir, préparer la documentation. Ensuite, le lecteur est prêt à partir à la découverte.

La seconde partie lui permet de découvrir l’habitat et le bâti. Toutes les formes de bâti (religieux, de l’eau, de l’artisanat, de l’agriculture, de l’habitat villageois) ; tous les détails des constructions (toitures, matériaux employés, particularités, etc.). On arrive ainsi aux indices permettant d’aborder la datation de l’habitat ainsi que l’analyse de la structure du village ou de la ville.

La partie suivante explique comment observer les indices visuels au sol pour retrouver l’histoire : comment retrouver d’anciennes vignes, des moulins disparus, lire des microreliefs, comprendre les effets des glissements de terrain, chercher les structures à travers les plantes, utiliser les plans parcellaires pour compléter le dossier d’informations. Le curieux, l’amateur, l’écolier, tous mués en détectives intelligents du paysage sous la conduite avertie de Blandine Vue, au nom vraiment prédestiné pour former le regard des autres.

 

L’ouvrage est somptueusement illustré, par plus de 150 vues en couleurs, la plupart de l’auteure. Le résultat est une mise en page aérée, d’une grande efficacité visuelle.

 

Mais pourquoi donc Blandine Vue ne profite-t-elle pas de la richesse de son regard et de toutes ses connaissances pour initier le lecteur à l’analyse des formes en plan, qui viendrait utilement compléter l’observation de terrain ? Elle possède les documents pour cela et quelques schémas explicatifs des formes auraient été une ouverture supplémentaire pour le lecteur, une nouvelle piste à suivre dans l’enquête qu’on lui propose d’effectuer.

Dans le même esprit, on peut regretter que le livre ne soit pas à l’échelle des outils du jour. Le curieux, le promeneur, l’aménageur, le parent qui lisent le livre de Blandine Vue sont aussi ceux qui utilisent Google Earth ou le géoportail de l’IGN. Il aurait été intéressant de leur donner des pistes d’analyse en ce sens : reconnaître le développement en plan d’un paléochenal, d’une “voie romaine”, d’un ensemble de billons, d’une organisation en quartiers ; esquisser l’analyse d’un plan de village, d’un défrichement ; observer le passage d’un openfield à un bocage, bref, ces mille et une choses qu’on n’observe pas aussi aisément quand on reste sur le terrain, ou dont on ne voit pas l’emprise géographique.

 

Il n’empêche. Voilà un livre utile, subtilement savant, fondé sur une expérience personnelle approfondie des besoins d’information des différents publics, mais aussi sur la curiosité et la passion qui animent l’auteure. Un Gaston Roupnel de notre temps, un Gaston Roupnel qui serait enfin mis en images, en quelque sorte.

Un livre auquel on souhaite d’être un vrai succès pour l’auteure et pour la maison d’édition qui l’a produit.

 

 

Gérard Chouquer novembre 2012

 

 

Accès privé