Le livre de octobre 2010

 

 

 

Jacques PLANCHON, Michèle BOIS, Pascale CONJARD-RÉTHORÉ

 

LA DRÔME

 

Collection Carte archéologique de la Gaule, Pré-inventaire archéologique publié sous la responsabilité de Michel Provost, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Maison des Sciences de l’Homme, Paris 2010, 784 p.

 

 

 

 

Présentation de l’ouvrage

 

Ce volume de la Carte Archéologique de la Gaule est consacré au département de la Drôme. Comme tous les ouvrages de la collection, il comprend une série de présentations générales et un inventaire archéologique par communes.

 

 

Table des Matières

 

Préface

Bibliographie et bibliographie annexe p. 7-71

 

Géographie physique de la Drôme

(Michel Wullschleger) p. 72-81

 

Historique de la recherche archéologique

(Michèle Bois) p. 82-83

 

Protohistoire et peuples préromains

(Michèle Bois) p. 84-90

 

Les voies de circulation terrestres dans le département de la Drôme

(Michèle Bois) p. 91-96

 

Archéogéographie des planimétries et des centuriations de la plaine de Valence

(Gérard Chouquer) p. 97-112

 

Les Voconces : un sujet qui dépasse le cadre départemental

(Jacques Planchon) p. 113-122

 

La carte archéologique de la Drôme : une image encore floue

(Thierry Odiot) p. 123-130

 

Le verre

(Janick Roussel-Ode) p. 131-134

 

Antiquité tardive et Haut Moyen Âge

(Michèle Bois) p. 135-136

 

 

Pré-inventaire archéologique (p. 137-711)

 

Index thématique

Index des noms de personnes

Index des communes

Index des lieux-dits, hameaux et lieux divers

Index des figures

 

Table des matières

 

 

Contributeurs de l’ouvrage

 

L’ouvrage est un travail collectif réunissant de nombreux chercheurs :

Les auteurs principaux sont

 

Jacques Planchon, conservateur du Musée de Die

Michèle Bois, archéologue

Pascale Conjard-Réthoré, archéologue de l’INRAP.

 

Collaborateurs de l’inventaire et auteurs des synthèses

M. Wullschleger

G. Chouquer

Th. Odiot

J. Roussel-Ode

B. Rémy

H. Desaye

P. Faure

Nicolas Tran

Maxence Segard

 

 

Commentaires

 

On pourrait dire de la Drôme que c’est un département mosaïque : mosaïque de régions géographiques très différentes et compartimentées, mosaïque de peuples antiques, mosaïque de recherches, enfin, dont ce volume rend compte.

Pour un département dont il a longtemps eu la charge et qu’il connaît bien, Thierry Odiot relève qu’il donne une image archéologique encore floue. En effet, 10% environ des communes ne donnent aucune information, ce qui témoigne sans doute plus de l’état de la recherche que d’un vide réel. En revanche, certaines communes sont très documentées, ce qui souligne l’existence de programmes de prospection dont l’ouvrage expose les résultats. 

 

Dans l’inventaire, on relèvera tout particulièrement les importantes notices consacrées à Die (par Jacques Planchon), Saint-Paul-Trois-Châteaux (par Michèle Bois) et à Valence (par Pascale Conjard-Réthoré), constituant des monographies enchâssées dans l’inventaire alphabétique des communes. Pour le site de Valence, la carte de synthèse de la page 639 indique bien à la fois les progrès des connaissances sur l’urbanisme de la colonie, et les incertitudes encore présentes.

 

Dans l’étude d’archéogéographie, le point est fait sur ce qu’on peut penser aujourd’hui des centuriations du territoire de Valence. L’exploitation d’une récente mission très explicite de l’IGN (via Live Search Maps) valide complètement l’assiette et l’extension de la centuriation dite B, mais ne permet pas encore de trancher aves assurance quant à l’hypothèse de la centuriation dite A.

Le dossier iconographique complet de cette étude (128 photographies et schémas d’interprétation dont une partie seulement est publié dans l’ouvrage) se trouve ici dans les trois photothèques suivantes :


France, Drôme : planimétries anciennes et centuriations dans la plaine de Valence (feuille Valence 3-4 ou 3036E partie Nord)


France, Drôme : planimétries anciennes et centuriations dans la plaine de Valence (feuille Valence 7-8 ou 3036E partie sud)


France, Drôme : planimétries anciennes et centuriations dans la plaine de Valence (feuilles de Crest 1-2 et 3-4 ou 3037 O et E, partie nord)

 

On signalera également l’incroyable richesse de l’épigraphie, dont on prend conscience en lisant l’index onomastique de 13 pages.

 

Comme les autres volumes de la collection, la partie documentaire est abondante, soignée, servie par une impression de bonne définition.

 

 

 

 

 

 

Accès privé