Jean-Louis MAIGROT

Né le 16 juin 1947 à CHAUMONT, Haute-Marne (52 000).

Ingénieur d’études

 

maigrot.jl@wanadoo.fr

 

 

1976, Doctorat de IIIe cycle en Histoire économique (Démographie). Faculté des Sciences Humaines. Dijon-Ecole Pratiques des Hautes Etudes (VIe section) Paris. Mention bien.

 

1997, Doctorat de l’université de Bourgogne (Arrêté du 30 mars 1992), Mention Géographie. Très honorable avec félicitations.

 

Autre :

 

1984, Cycle de formation d'ingénieurs à l'analyse technico-économique. 1ère promotion (Ministère de l'Agriculture FORMCO DGAP/DGER/SARS No 84-1294 du 13.11.1984).

 

Associé  à l’équipe Milieu Physique et Environnement (ENESED-DAE) UMR 5594 ARTeHIS (Archéologie, Terre, Histoire Sociétés). Université de Bourgogne.

 

 

Publications

 

Quelques publications postérieures à 2000, relatives à l’étude des milieux, paysages espaces et territoires des sociétés anciennes, à différents niveaux d’organisation, de la commune à la région.

 

Revue à Comité de lecture

 

Maigrot JL., 2003. Dépeuplement rural, maîtrise agricole et évolution des écosystèmes. L'exemple des plateaux de Langres et Châtillon. L'Espace Géographique. 3-2003. Belin Ed. pages 253-264.

Maigrot JL., 2004. Effets sur l'écosystème du changement technique. (Observations et interprétations d'observations locales faites sur le plateau de Langres-Chatillonnais). Bulletin Scientifique de Bourgogne. Sociétés des Sciences Naturelles de Bourgogne. Muséum-jardin des Sciences de L'Arquebuse. Dijon. pages 25-29.

Maigrot JL., Deffontaines JP.; Erard R. ; de Sède-Marceau. 2004. Fonctionnement et dynamique des formes ligneuses au sein d'une exploitation agricole. Un raisonnement géo-agronomique. Cahiers Agricultures. 2004-4. Pages 321-329. John Libbey Ed.

 Maigrot JL., 2007. Modélisation de l’évolution d’un finage, du rural au périurbain (Montagne bourguignonne). Mappemonde. http://mappemonde.mgm.fr/ No 85 1-2007.

 

Autres revues

 

Maigrot JL. 2002. Evolution ou mutation du plateau de Langres : la fin d'un monde. Bulletin de la Société des Sciences Naturelles et d’Archéologie de la Haute Marne. n°1 nouvelle série. Pages 43-57.

Maigrot JL., Trouche G., Brayer J.M. 2006. L'évolution de l'occupation du sol à Tart le Bas dans le périmètre des parcelles de l'exploitation de l'EPLEFPA de Quetigny à Tart le Bas entre Norges et Ouche : essai de synthèse. Bulletin Scientifique de Bourgogne. Société des Sciences naturelles de Bourgogne. Muséum-Jardin de l'Arquebuse. Dijon, 3-2006, pages 69-79.

 

Ouvrages

 

Maigrot JL. (avec la collaboration de Vampoule L. et Huber M.). 2000. Le diagnostic d’un territoire. EDUCAGRI éditions. Dijon. 15 pages + 4 planches.

 

 

Communication à colloques suivies d’une publication. 

 

Maigrot JL. 2001. Les dix postures du géographe agraire : dix propositions méthodologiques contributives d’une géographie historique des effets territoriaux des pratiques agraires. Quatrième rencontre de « THEO QUANT ». Université de Besançon; Laboratoire THEMA, UPRESA 6049 CNRS. 11-12 février 1999. Presse Universitaire de Franche-Comté. CiD Paris. Pages 41-49.

Maigrot JL. 2001. Quel diagnostic de territoire, quelle méthode ?. Atelier de démonstration No 5. Journèes d’Etudes du Réseau Europèen Interuniversitaire de Formation des Enseignants Agricoles (REIFA). Toulouse, 3, 4, 5 mai 2000.. 6ième Actes : une Agriculture Durable en Europe. Ecole Nationale de Formation Agronomique (ENFA). Toulouse. Pages 101/102.

Maigrot JL. 2002. De la matérialité du territoire : pour une géographie historique des effets territoriaux des pratiques agraires. GEOPOINT 2002. Groupe DUPONT, UMR Espace; Université d'Avignon. 30-31 mai 2002. 8 pages.

De Séde, Marie-H. ; Thiam S; Maigrot JL 2002. Approche formelle et modélisation spatio-temporelle appliquée à la compréhension des dynamiques des formes agraires. Actes des VIe journées CASSINI. 19/20 septembre 2002. Groupe de recherche Système d'Information Géographique, Méthodologie et Application (SIGMA); Géosystème UMR 65/54 CNRS Brest, Ecole Navale Crozon Finistère. Page 403/410.

Maigrot JL. 2006.Formes, fonctions, techniques, pratiques et outils dans le territoire rural. .GEOPOINT 2004. Groupe DUPONT; UMR Espace; Université d'Avignon. 1-2 juin 2004. Pages 207/214.

Beck P., Boilletot M., Brayer JM., Curmi P., Dambrine E., Dupouey JL., Faucher F., Maigrot JL., Royer JM. 2007. La mémoire du sol. Les Bordes désertées du Bois de Cestres et leur finage (commune de Saint Martin du Mont – Côte d’or). 4e Congrès International d’Archéologie Médiévale et Moderne. Session d’Archéogéographie 6/7 septembre 2007. Université de Paris 1, 11pages.  http://medieval-europe-paris-2007.univ-paris1.fr

Maigrot JL. ; Beck P., Chouquer G., Curmi P., Dambrine E., Dupouey JL., Faucher F. 2007. Le projet « Saint Martin » La mémoire du sol : Restitution d'un paysage ancien par mesure de l’impact de l'occupation et de pratiques agraires anciennes sur le fonctionnement actuel du milieu biophysique, dans : La mémoire des forêts, Acte du Colloque Forêt, Archéologie et Environnement. Campus de l’Office National des Forêts, à Velaine-en-Haye. 14-16 décembre 2004. Office National des Forêts ; Direction Régionale des Affaires Culturelles ; Institut National de la Recherche Agronomique éditeur.  pages 245-253.

 

Posters.

 

Maigrot JL. 2002. Transmission du foncier, localisation et reproduction des exploitations agricoles. A propos de Fréville (Vosges) en 1982-1985. Science et agriculture : un siècle d'histoire partagée. 12-17 octobre 2002. Regards sur l'histoire de la Station de recherches agronomiques de Mirecourt. INRA-SAD. Domaine du Joly. Mirecourt. 3 posters.

Maigrot JL., Beck P., Chouquer G., Curmi P., Faucher F. 2004. Impact des pratiques agraires et des occupations anciennes sur le fonctionnement BioGéoChimique actuel du sol. Le projet "Saint Martin", la mémoire du sol. Colloque Forêt, Archéologie et Environnement. Campus de l’Office National des Forêts, à Velaine-en-Haye. 14-16 décembre 2004. UMR Ecologie et Ecophysiologie Forestières INRA 54280 Champenoux. 1 poster, 3 pages de présentation.

 

 

Problématique

 

Depuis 2000/2001, ma problématique s’est réorientée peu à peu vers la question de l'intelligibilité des marques et traces laissées dans le territoire par l'activité agricole[1]: l’allure d’un territoire, la façon dont il est organisé, renvoie à la forme des éléments qui le constitue et cette forme imprimée dans le sol, qui perdure parfois au delà de divers aménagement, s’explique par l’utilisation d’outils particuliers.

Dans le cadre de séminaires "Géographie des pratiques agricole ».organisés par  le laboratoire Dijonnais de l’INRA (département Système Agraire et Développement),  j’ai co-organisé en mars 2003 les journées de travail « temps long, pratiques agricoles et territoires ». Celles-ci sont directement à l’origine du projet, puis du chantier de recherche : "La mémoire du Sol" qui va se mettre en place peu à peu à partir de 2003.

 

Articulé autour d'une problématique qui peut être "comment prendre en compte le temps long dans la structuration, l'organisation et le fonctionnement d'un territoire", je participe depuis 2003, à un travail interdisciplinaire (et inter-institutionnel) sur un site d’habitat abandonné  situé en Bois de Cestres à Saint Martin du Mont (21160).

Associant l’espace entourant le site, caractérisé par des traces parcellaires évidentes faisant l’objet d’études pédologiques et phytociologiques, l’intérêt principal du projet réside dans la compréhension de la structuration, de l'organisation et du fonctionnement d’un habitat intercalaire du XIVe siècle et de son territoire en analysant ses modalités d’installation, de développement et d’abandon. La démarche et donc l’équipe d’intervention sont interdisciplinaires associe les Sciences du sol (ENESAD, Université de Bourgogne, INRA Nancy), la phytoécologie forestière (INRA Nancy), l'Archéologie (Université de Bourgogne), la géographie, la Géomatique, (ENESAD), l'histoire médiévale (Lille 3) et l'Archéogéographie (CNRS). Cette recherche doit se poursuivre au moins jusqu'en 2011.

En son sein, j'assure d’une part l'articulation entre données anthropiques et données issues des sciences du sol[2], l'interface entre Sciences de la Vie, Sciences de la Terre et Sciences Sociales, et, d’autre part, je suis en charge du volet « Archéogéographique », renouant ainsi avec d'anciennes problématiques que j'avais commencé à redévelopper plus ou moins ouvertement au sein de l'ancien département Systèmes Agraires et encore plus avant, avec de plus anciennes préoccupations.

Cf.  Maigrot JL. 1984. La forêt d'Auberive, un milieu construit et dominé.

 

 

Un « chaumôt » en Bois de Cestres (Commune Saint martin du Mont 21140). Paysage de clairières intraforestière en cours d’évolution. La recolonisation est lente mais inéluctable sur des sols peu épais, de type rendisols portant une pelouse relevant du Festuco-Brometum. Or ce chaumôt se situe dans le Bois de Cestres lequel abrite un habitat déserté au seuil du XVe siècle en cours de fouille. De plus il est bordé de traces « archéologiques », constituées de divers tas de pierres amassés (épierrage ?) et desservi par des chemins abandonnés. Quel place a occupé ce terroir dans l’économie générale du site ? Dans quel mesure la dynamique végétale actuelle dérive des possible relations qu’il avait tant avec l’habitat déserté qu’avec d’autres sites toujours existants ? Si, pour des raisons patrimoniales, on veut le conserver en l’état, les utilisateurs « historiques » ayant disparus, quel aménagement forestier faut-il prévoir ?

 

 

 



[1] et fortement influencé par Deffontaines JP. L’agriculteur-artisan producteur de formes. Nature-Sciences-Sociétés. 1994-2. J’ai aussi voulu, mais sans succès, mettre en cohérence cette réorientation avec mon itinéraire, à travers une HDR. Cela n’a pas été possible pour des raisons de politique administrative sur lesquelles l’IE que je suis, pense qu’il est inutile de s’étendre. J’avoue pour ma part, que cette dimension m’était et m’est toujours assez étrangère.

[2] Et dont la question porte sur les arrières effets de cette occupation sur le sol et son fonctionnement ainsi que sur la distribution spatiale de la fertilité.



Mises à jour


essai de biblio


Ajouter/Modifer

Accès privé