Curriculum vitae de Gérard Chouquer

 

 

 

 

 

Gérard Chouquer, à gauche, lors du colloque “L’avenir du passé, Modernité de l’archéologie”, Centre Pompidou, 23 novembre 2006 ; à droite, lors du colloque sur la concentration de la terre à Bogota (Colombie) en octobre 2013.

 

chouquer@club-internet.fr

né le 26 novembre 1948

 

Cursus universitaire

 

CAPES d’Histoire et Géographie (1971)

Agrégation d’histoire (1974)

Docteur de l’Université de Besançon (1982) Président du jury : Robert Étienne, professeur à l’Université de Bordeaux

Habilitation à diriger des recherches (Université de Tours 1993) Président du Jury : Christian Goudineau, professeur au Collège de France

Admis à diriger des thèses à Paris I-Sorbonne, sur décision du Conseil Scientifique de l’Université, depuis 2001 jusqu’en 2013.

 

Carrière

 

Professeur de l’enseignement secondaire de 1971 à 1980

Attaché de recherches au CNRS de 1980 à 1984,

Chargé de recherches au CNRS de 1984 à 1998

Directeur de recherches au CNRS depuis 1998

 

Affectations

 

Centre d’Histoire Ancienne de l’Université de Besançon (Dir. : Prof. Pierre Lévêque), de 1980 à 1991.

Equipe Archéologie et Territoires, Université de Tours (Dir. : Henri Galinié, DR CNRS), de 1991 à 2001.

Equipe Archéologie et Sciences de l’Antiquité, Universités de Paris I-Sorbonne et de Paris X (Dir. : Prof. Anne-Marie Guimier-Sorbets ; puis Francis Joannès), de 2002 à fin 2013.

 

 

Fonctions de direction, d’expertise et d’animation scientifiques

 

Membre du comité scientifique d’évaluation “Politiques Publiques et Paysages” du Ministère de l’Aménagement et du Développement Durable (de 1997 à 2003)

Directeur du Groupe de Recherches du CNRS, TESORA (Traité de l’Espace des Sociétés Rurales Anciennes), de 2000 à 2007.

Rédacteur en chef d’Études Rurales (revue de l’EHESS) depuis septembre 2004 (désigné par le Conseil Scientifique de l’EHESS à l’unanimité).

Membre du comité scientifique de la revue Agri Centuriati, An international Journal of Landscape Archaeology, depuis sa fondation en 2004.

Membre du Comité d’orientation de la revue Cosmopolitiques, Cahiers théoriques pour l’écologie politique, depuis sa fondation en 2002.

Participation à l’élaboration des débats autour de la loi sur l’archéologie préventive (2000-2001), auprès de plusieurs parlementaires.

Rapporteur du thème sur “les héritages et la généalogie des politiques publiques” au Colloque de prospective de l’Institut National des Sciences de l’Univers (INSU, département SHS), Paris, CNRS, 2004.

Membre du comité de pilotage du Réseau Thématique Prioritaire du CNRS “Paysages et Environnement” depuis 2003.

Expert consulté par les revues : Annales ; Syria ; Revue d’Archéométrie. Ainsi que par les Presses Universitaires de Franche -Comté. 

Membre du bureau (secrétaire) de l’Association France International pour l’Expertise Foncière, située au siège de l’Ordre des Géomètres-Experts à Paris, depuis 2007.

 

 

Au siège de l’Ordre des Géomètres-Experts, lors de l’AG constitutive

de France International pour l’Expertise Foncière (FIEF), en octobre 2007.

Cliché paru dans la revue Géomètre, novembre 2007

Coopté en septembre 2008 au sein du Comité Technique “Foncier  et développement”.

 

Enseignements réguliers

 

Master d’Archéologies environnementales de l’Université de Paris I, option “Archéogéographie”, depuis 2002-2005

Membre de l’équipe d’enseignement du Master “Jardins Historiques et Paysages” de l’École d’Architecture de Versailles, de 2001 à 2011.

 

 

Ligne scientifique de fond

 

1. J’ai conduit, pendant trente-cinq ans, des travaux de spécialisation en tant qu’historien de l’arpentage romain, médiéval et moderne. Dans ce domaine je travaille sur l’interprétation globale du corpus des textes d’arpentage romain ; sur le fonctionnement du cadastre dans l’Antiquité ; sur les formes de la planification dans l’Antiquité préromaine ; sur le renouvellement de la problématique de l’histoire de la planification.

Je contribue à créer des échanges entre droit romain et histoire ancienne sur le terrain des questions agraires.

 

 

2. Formé à l’histoire et à la géographie, j’axe ma recherche sur la rénovation de l’analyse des formes planimétriques et paysagères. Je théorise et j’installe, par l’enseignement et la direction de thèses, une discipline, l’archéogéographie, dont le propos est de montrer la part dynamique des héritages dans les morphologies actuelles et la potentialité en termes d’aménagement et de création.

Cette discipline est utile rétrospectivement pour réévaluer les objets d’histoire et d’archéologie rurales et urbaines. Prospectivement, elle est utile aux professions qui interviennent dans l’espace géographique pour former le regard à l’analyse des formes, pour enrichir la gamme des types disponibles et pour stimuler la conception d’un aménagement durable.

En tant que spécialiste des paysages planifiés historiques et chercheur engagé dans une réflexion sur “l’environnement” et  “l’aménagement durable”, je suis à même de concevoir et de proposer un équilibre entre le besoin ou la nécessité de créer des formes (besoins sociaux, économiques, agraires, juridiques, etc.) et celui de le faire en connaissant et respectant des hybridations, des héritages et des potentialités.

 

3. J’ai participe à la réflexion sur les contenus théoriques de l’écologie politique engagée par l’équipe des Cosmopolitiques, autour de Bruno Latour, Dominique Boullier, Isabelle Stengers et autres chercheurs. J’ai contribué à la réflexion sur les thèmes suivants : l’épistémologie des disciplines ; la mémoire des formes ; le récit du territoire.

Dans la perspective d’une archéologie des savoirs, je développe depuis peu une réflexion sur l’analogisme dans les espaces antiques et médiévaux, ainsi qu’un approfondissement de l’analyse de la rationalité scientifique à l’œuvre dans les travaux géohistoriques.

 

4. Depuis 2007, j’ai ouvert un nouveau champ d’activités, sur les questions foncières contemporaines. J’ai publié en 2012 la première synthèse universitaire sur le phénomène des concessions massives de terres (land grabbing), intitulée “Terres porteuses. Entre faim de terre et appétît d’espace”) et je participe à la diffusion des expertises françaises par le biais de colloques et de prises de contacts (Bénin, Maroc, République Tchèque, Italie, Colombie). Je participe aux travaux de la Fédération Internationale des Géomètres.


Lors des Rencontres du livre en Sciences Humaines,

conférence de Philippe Descola, Gérard Chouquer et Jean-François Keck

Paris, Espace d’animation des Blancs Manteaux, février 2007

 

 

Publications

 

Bibliographie de 521 titres, dont 20 ouvrages (auteur, directeur, collaborateur) et de nombreux articles parus dans plus d’une quarantaine de revues françaises et étrangères. Également auteur de CDRom, d’émissions de télévision (FR3), d’une exposition internationale. Créateur du site internet de l’Archéogéographie.

 

Liste des revues dans lesquelles j’ai publié

 

REVUES ÉTRANGÈRES (5) : Agri Centuriati (Italie) ; Annalecta Romana Instituti Danici (revue danoise) ; Archeologia Aerea (Italie) ; Metode (Université de Valence, Espagne) ; Revista de História das Ideias (Portugal).

REVUES ET SÉRIES FRANÇAISES (40) : Annales ; Archeologia ; Archéologie Médiévale ; Bulletin de la Société Française d’Archéologie Classique ; Caesarodunum ; Cahiers de Métrologie ; Carte Archéologique de la Gaule ; Cosmopolitiques (cahiers théoriques pour l’écologie politique) ; Développement durable et Territoires ; Dialogues d’Histoire Ancienne ; la Documentation Photographique ; Documents d’Archéologie Française ; les Dossiers de l’Archéologie ; Études Rurales ; Enquêtes rurales ; Gallia ; Géocarrefour ; Géomètre ; Grain de sel ; Histoire de l’Art ; Histoire et Mesures ; Histoire et Sociétés Rurales ; La Pensée ; Mappemonde ; Mélanges de l’École Française de Rome ; les Nouvelles de l’Archéologie ; Paysages Découverts ; Photo-Interprétation ; Revue d’Archéométrie ; Revue Archéologique ; Revue Archéologique de l’Est ; Revue Archéologique de Narbonnaise ; Revue Archéologique du Centre de la France ; Revue Archéologique du Loiret ; Revue Archéologique de Picardie ; Revue Drômoise ; Techniques et Culture ; Transcontinentales ; Traverses (revue du Centre Georges Pompidou) : Typologie des Sources du Moyen Âge occidental.

 

 

Derniers ouvrages parus

 

Gérard CHOUQUER, L'analyse de morphologie urbaine. L'exemple de Beja (Portugal), coll. d'archéogéographie de l'Université de Coimbra, vol. 2, Coimbra, décembre 2012, 144 p.

 

Gérard CHOUQUER et Magali WATTEAUX, L’archéologie des disciplines géohistoriques, Traité d’archéogéographie tome 2, Errance-Actes Sud, avril 2013.

 

Gérard CHOUQUER, Terres porteuses. Entre faim de terres et appétit d’espace, ed. Actes-Sud/errance, Paris septembre 2012, 248 p.

 

Gérard CHOUQUER, Les acquisitions massives de terres. Bulle foncière ou opportunité de développement ?, Entretiens avec Charlotte Castan, ed. Publitopex, Paris mai 2012, 68 p.

 

Gérard CHOUQUER, The global issue of land grabbing, Land bubble or development opportunity ?,interviews with Charlotte Castan, translated into English by Robert Reay-Jones, ed. Publitopex, Paris mai 2012, 68 p.

 

Gérard CHOUQUER, La terre dans le monde romain. Anthropologie, droit, géographie, collection d’archéogéographie de l’Université de Coimbra, vol. 1, ed. Errance Actes-Sud, Paris 2010, 352 p.

 

Gérard CHOUQUER, Trait d’archéogéographie, 1, La crise des récits géohistoriques, ed. Errance, Paris juin 2008, 200 p.

Gérard CHOUQUER, Quels scénarios pour l’histoire du paysage ? Orientation de recherche pour l’archéogéographie, essai, Universités de Coimbra et Porto, décembre 2007, avec une préface de Bruno Latour et un avant-propos de Jorge de Alarcão.

 

 

Comptes rendus de mes travaux récents dans 12 revues scientifiques représentant 5 disciplines fondamentales  :

Droit 

- Bolletino Internazionale de Diritto Romano (Milan)

- Droit et Société

Histoire

- Annales HSS

- Revue Historique

- Histoire et Sociétés Rurales

Sciences Politiques

- Développement Durable et Territoires

Géographie

- Géocarrefour

- Espace temps

Archéologie

- Antiquity (Londres)

- Revue Archéologique de l’Ouest

- Bulletin “Ager”

- Les Nouvelles de l’Archéologie

 

ainsi que dans diverses autres Revues, dont des revues professionnelles

- Etudes Foncières

- Cosmopolitiques

- Land Tenure Journal (FAO)

- Géomètre

- Transrural Initiatives

- La Propriété privée rurale (La revue du monde rural)

- Géotop (revue de l’UIESGT)

- Le Monde Hors Série : le bilan du Monde. Economie et Environnement

 

 

Interventions au cours des cinq dernières années

 

- Présentations publiques dans 10 pays étrangers :

Brésil (colloque à l’Université de Salvador de Bahia) ;

Colombie : colloque sur la concentration et l’accaparement des terres (Université Externado de Bogota)

Tunisie (deux conférences à l’Université de la Manouba),

Maroc (intervention à la semaine de travail de la FIG à Marrakech),

Tchéquie (intervention au congrès de la FGF),

Italie (intervention à la semaine de travail de la FIG à Rome ; conférence à l’Université de Padoue ; colloque de droit romain et d’arpentage de Milan en novembre 2013),

Bénin (participation au séminaire international de Cotonou sur la sécurisation foncière),

Suisse : Lausanne (EPFL), Genève (Haute Ecole du Paysage HEPIA) ;

Portugal (trois années de cours d’archéogogrie à Coimbra ; conférence et colloque à Coimbra ; animation de l’Ecole post-doctorale d’archéogéographie)

Espagne : école doctorale et post-doctorale d’archéogéographie de Madrid

 

En 2009, avec Maria da Conceição Lopes, directrice du CEAUCP, et quelques-uns des étudiants de la première promotion de cours d’arcchéogéographie à l’Institut d’archéologie de l’Université de Coimbra (Portugal).

 

 

- Présentations publiques en France :

Ecole Supérieure des Géomètres-Topographes (Le Mans) ;

Institut d’Urbanisme et d’Architecture de la région Ile-de-France ;

Université de Toulouse ;

Université de Rennes (plusieurs interventions)

Colloque de Chalons-en-Champagne ;

Ordre des Géomètres-Experts (Paris) ;

Ministère des Affaires Étrangères et Européennes ;

Agence Française de Développement ;

Institut d’Urbanisme de Grenoble ;

Société de Géographie de Paris ;

Institut d’Etudes politiques de Lille ;

Pôle foncier de la MSH de Montpellier ;

MSH de Besançon ;

Colloque Ledoux d’Arc-et-Senans ;

Ecole Normale Supérieure de Lyon ;

Rendez-vous de l’Histoire de Blois (animation d’une table ronde d’Etudes rurales)

Séminaire franco-suisse du Mont-Beuvray.

 

 

 

Accès privé