ANALYSE D’UN CLICHÉ

ANCIEN DU VILLAGE DE

MAGNY-SUR-TILLE (FRANCE, JURA)

 

 

 

Exercice proposé par Gérard Chouquer

 

Les exercices peuvent être rédigés en francais, anglais, portugais, espagnol ou italien.

Le corrigé est envoyé uniquement en français.

 

Adresse d’envoi : chouquer@club-internet.fr

 

Veiller à ne pas envoyer de fichiers exagérément lourds.

Le corrigé ne sera pas mis sur le site. Cependant, le lecteur qui ne désirerait pas faire l’exercice mais souhaiterait disposer du corrigé peut le demander par envoi séparé.

 

 

LES DOCUMENTS

 

1. Le document principal à analyser

 

Cliché IGN, mission de 1940
.

 

 

2. Les documents donnés en annexe, pour servir l’étude


Extrait de la carte IGN  3123 Est Auxonne (édition de 1984).

 

 

 

Vue aérienne du 7 juillet 1984


Cliché G. Chouquer.

 

 

Vue aérienne à basse altitude du 2 juillet 1980

 

Cliché G. Chouquer.

 

 

Vue du site sur Google Earth

 

 

 

Textes d’époque médiévale

(d’après Hours 1978, 297-301 ; ADCO = Archives départementales de la Côte-d’Or)

 

Novembre 1276 - Guillaume de Grancey, agissant comme lieutenant du duc Robert II, remet à Guillaume de Pontailler la maison forte de Magny et ce que le duc de Bourgogne avait dans la villa de Magny (ADCO, vidimus de 1303, B 10480).

« ...la maison forte de Magny, avec les fossés, clôtures (clausurae), droits, granges et dépendances de ladite maison, et généralement ce que le dit duc a et peut avoir dans la villa, les finages et territoires de Magny-sur-Tille... »

 

20 mai 1372 - Jean de Pontailler, seigneur de Magny-sur-Tille, reconnaît tenir en fief du duc de Bourgogne le château de Magny (ADCO, B 10520).

« ...premièrement le chastel de Maingney, ensin comme il se porte deanz les fosses et fuers des fosses, item les chaucies dud. chastel ; ...le mes de coste la vie dou chastel et la moute... ; la mote darrier le moustier et le mes devant... »

 

10 août 1413 - Jean de Pontailler, chevalier, seigneur de Magny-sur-Tille, reconnaît tenir en fief du duc de Bourgogne le château de Magny (ADCO, B 10426, f° 25r°-v°).

« ...le chastel, les fossez et rerefossez dud. Maingny, avec deux vergiers et ung courtil qui sont assis devant led. chastel, contenant ung journal et demi ; ...item la mote devant le moustier et les fossez appartenans a lad. mote... »

 

1466 - “Déclaration et confinement” de la terre et de la seigneurie de Magny-sur-Tille, avec ses dépendances (ADCO, E 314, f° 2 r°) [les § et les numéros sont d’H.-É. Hours]

(1) « ...le chastel et mote dud. Maigny, ouquel sont les edifices cy apres declaires, c’estassavoir une tour quaree de quarrons, dont la ramure dessus est de bois, couverte de thieulle, assise dedans lad. mote empres l’entree d’icelle a la main senestre ; item une maison a quatre rans en laquelle sont les estables, assise empres lad. tour, et en lad. maison ung solier a mettre foin, icelle maison couverte de thieulle ; item au long de lad. mote du coste de la ville dud. Maigny une autre petite maison contenant trois rans et deux estaiges, derrier laquelle a de petiz retraiz, le tout couvert de thieulle, et demeure en lad. maison le concierge dud. chastel ;

(2) item ou mylieu desd. mote et chastel, une autre maison en laquelle a une chapelle, empres laquelle a un compteur, et dessoubz led. compteur ung cellier, et de coste lad. chappelle en entrant dedans icelle a une petite saule garnie d’une cheminee, et apres lad. saule une chambre apres laquelle sont certains petiz estaubles et deux vielles cheminees decouvertes, le tout contenant neuf rans et couvert de thieulle ;

(3) item esd. chastel et mote, du coste devers Yzier, une autre tour de bois surmuree de quarrons, couverte de thieulle, garnie de vouleries, en laquelle tour a trois estaiges ou sont trois chambres, dont les deux sont a cheminee, et dont l’un des costes de lad. tour, devers orient, a une chambre basse toute neusve a cheminee, garnie de retraiz, d’aultre part icelle tour une cuisine et ung cellier ;

(4) item sur le pont dud. chastel a ung eschaffault de bois couvert de thieulle appelé la pourterie, contenant deux rains a l’entour ; item le pont levis dud. chastel, ferré de bandes de fert, garni de chainnes pour le lever, et devant icelluy pont est la première porte de lad. mote ; item sont lesd. chastel et mote fossoyez a l’entour de double fossez, dont les premiers contiennent de tour ung arpent demi et environ .xlv. perches, et les autres fossez sont petiz et a en aucune partie d’iceulx de l’eaul et en l’autre partie n’en y a point ; et contiennent lesd. chastel et motte, en ce non comprins lesd. fossez, .xiiixx. et .x. perches, qui sont environ .iii. quartiers d’arpent ;

(5) item ou mylieu dud. chastel a ung puys garni de margelles de pierre, de chaine de fert et soilloz et polie de bois, et empres led. puys a ung auge de pierre ;

(6) item la chaussee par dessus laquelle l’on va dez la ville dud. Maigny oud. chastel, foussoyee d’un coste et d’autre, garnie de gros arbres, laquelle contient de long .vixx. perches, et de large deux perches, qu’est en tout demy arpent et .lx. perches, et autant contiennent les terraulx et fossez estans deça et dela lad. levee ;

(7) item devant led. chastel, un jardin en desert assis devers led. Ysier, appele le jardin de la court, joignant esd. foussez et chaussee dud. chastel, et est fossoye tout a l’entour, et contient ung quartier d’arpent et huit perches ;

(8) item pres du pont levis de lad. mote empres dud. jardin et foussez a ung saulveur a mettre poisson, contenant environ ung quartier d’arpent ; item au bout de lad. chaussee pres de lad. ville de coste de l’eglise... ;

(9) item pres de lad. mote et a l’environ d’icelle sont assis et situez les bois qui s’ensuignent, c’estassavoir ung bois appele Layer du Grant Prey, contenant huit arpens, comprins en ce une petite place et mote estant devant la porte dud ; chastel, tenant d’une part a la chaussee dud. chastel et d’autre part au prey... »

 

 

INTITULÉ DE L’EXERCICE

 

Vous proposerez un relevé et une analyse archéogéographique des informations planimétriques et archéologiques que contient le cliché de juin 1940.

 

Les autres clichés sont donnés à titre de complément d’information. L’exercice pase par un relevé et une cartographie (avec légende) des informations retenues ainsi qu’un commentaire.

 

NB - Pour le calcul de l’échelle, on s’aidera des amorces ou croisillons Lambert figurés sur la carte et qui dessinent les angles de carrés d’un kilomètre de côté.

 

Bibliographie

 

Raymond CHEVALLIER, L’avion à la découverte du passé, ed. Fayard, Paris 1964, (avec, en page 193, une photographie aérienne de René Goguey, découvreur du site).

 

Henri-Émile HOURS, Peuplement et habitat rural en Bourgogne au Moyen Âge (XIIe-XVe siècles). Le cas du bas-pays dijonnais, Thèse de l’École des Chartes, Paris 1978, p. 297-301.

 

 

Accès privé