FORMATION À LA RECHERCHE

ÉPISTÉMOLOGIE

 

EXERCICES PROPOSÉS

AUX ÉTUDIANTS DE MASTER 2

 

 

 

 

Exercices proposés par Gérard Chouquer

 

Les exercices peuvent être rédigés en francais, anglais, portugais, espagnol ou italien.

Le corrigé est envoyé uniquement en français.

 

Adresse d’envoi : chouquer@club-internet.fr

 

Veiller à ne pas envoyer de fichiers exagérément lourds.

Le corrigé ne sera pas mis sur le site. Cependant, le lecteur qui ne désirerait pas faire l’exercice mais souhaiterait disposer du corrigé peut le demander par envoi séparé.

 

 

 

Sujet n° 1 - Épistémologie de votre sujet de recherche

 

En vous aidant de vos lectures et du cours sur la théorie, l’épistémologie et la méthodologie de l’archéogéographie et de l’archéologie environnementale, vous tenterez de réfléchir à votre propre sujet de recherche en envisageant :

- les grands paradigmes auxquels vous vous référez, explicitement ou implicitement ;

- la posture que vous adoptez pour créer de la connaisssance et les méthodologies qui en découlent ;

- la conception spatio-temporelle à laquelle vous vous référez ;

- les outils intellectuels auxquels vous comptez faire appel  (ex : anthroposystémisme, structuralisme, théorie des collectifs, etc.).

 

Le but de cet exercice est de vous conduire à réfléchir aux gestes de travail que vous entreprenez et développez, à leurs attendus, aux héritages qu’ils portent, aux effets qu’ils induisent. Le but est de vous amener à faire la généalogie de vos idées, à prendre conscience des postures spontanément héritées et de ce qu’elles portent.

 

 

Sujet n°2 - Analyse de l’épistémologie d’un ouvrage

 

Vous choisirez un ouvrage dans la liste ci-dessous proposée et vous tenterez d’en faire une analyse théorique et épistémologique en vous aidant des champs définis dans le cours et dans les ouvrages de référence signalés en bibliographie.

 

Le but est moins de faire une critique de ces ouvrages (tous excellents d’ailleurs et choisis pour cela !) que d’apprendre à en lire les attendus théoriques, épistémologiques et méthodologiques, qu’ils soient exprimés ou non. Ceci afin de vous aider à prendre conscience de et à exprimer vos propres choix ou héritages épistémologiques.

 

Annie ANTOINE, Le paysage de l'historien. Archéologie des bocages de l'Ouest de la France à l'époque  moderne, Presses Universitaires de Rennes, 2002, 344 p.

 

Joëlle BURNOUF et Philippe LEVEAU (dir.), Fleuves et marais, une histoire au croisement de la nature et de la culture, ed. du CTHS, Paris 2004, 496 p.

 

François DURAND-DASTÈS, François FAVORY, Jean-Luc FICHES, Hélène MATHIAN, Denise PUMAIN, Claude RAYNAUD, Lena SANDERS, Sander VAN DER LEEUW, Archaeomedes. Des oppida aux métropoles. Archéologues et géographes en vallée du Rhône, ed. Economica, Paris 1998, 284 p.

 

Alain GUERREAU, L'avenir d'un passé incertain. Quelle histoire du Moyen Age au XXIe siècle ?, éd. du Seuil, Paris 2001, 352 p.

 

M. CONCEIÇÃO LOPES, A cidade romana de Beja. Percursos e debates acerca da “civitas” de Pax Iulia, Faculté des Lettres, Coimbra 2003, 392 p.

 

Pierre OUZOULIAS, L’économie agraire de la Gaule : aperçus historiographiques et perspectives archéologiques, thèse de l’Université de Franche-Comté, 2 vol. décembre 2005.

(thèse accessible depuis le portail de l’archéogéographie, rubrique ouvrages > thèses)

 

Jacques REVEL (dir), Jeux d'échelles, La micro-analyse à l'expérience, Gallimard et Le Seuil, Paris 1996.

 

Sander van der LEEUW, François FAVORY, Jean-Luc FICHES, Archéologie et systèmes socio-environnementaux. Études multiscalaires sur la vallée du Rhône dans le programme Archaeomedes, CNRS Editions, 2003, 510 p.

 

 

Sujet n° 3 - Réflexion sur l’anthroposystémisme

 

À partir des deux ouvrages collectifs qui l’ont récemment exprimée, vous exposerez la conception de l’anthroposystème et vous en dégagerez les attendus théoriques, épistémologiques et méthodologiques.

 

Le but de l’exercice est de vous permettre de fréquenter un concept important de la recherche, d’en décrire les contenus et les attendus.

 

Christian LÉVÊQUE et Sander VAN DER LEEUW (éd.), Quelles natures voulons ? Pour une approche socio-écologique du champ de l’environnement, ed. Elsevier, Paris 2003, 330 p.

 

Tatiana MUXART, Franck-Dominique VIVIEN, Bruno VILLALBA, Joëlle BURNOUF (ed.), Des milieux et des hommes : fragments d'histoires croisées, Elsevier, 2003, 218 p.

 

 

Sujet n° 4 - Réflexions sur l’apport de l’anthropologie en archéologie

 

En partant de la lecture de l’ouvrage suivant, vous réfléchirez aux relations existant entre anthropologie et archéologie, notamment dans le champ dit environnemental, et vous qualifierez les avancées récentes de cette réflexion.

 

Vous tenterez de dire en quoi l’ouvrage cité est susceptible de faire évoluer la connaissance.

 

Philippe DESCOLA, Par-delà nature et culture, ed. Gallimard, Paris 2005, 641 p.

 

 

Sujet n° 5 - Quelle théorie pour l’ « environnement » ?

 

En vous aidant des ouvrages suivants et du cours, vous réfléchirez aux bases théoriques de la nation d’environnement, aux faiblesses éventuelles de cette base, et vous tenterez de qualifier les évolutions qui paraissent souhaitables dans ce domaine.

 

 

Marc ABÉLÈS, Lionel CHARLES, Henri-Pierre JEUDY, Bernard KALAORA (dir.), L'environnement en perspective. Contextes et représentations de l'environnement, L'Harmattan, Paris 2000, 266 p.

 

Augustin BERQUE, Écoumène. Introduction à l'étude des milieux humains, coll. Mappemonde, Ed. Belin, Paris 2000.

 

Georges BERTRAND, Pour une histoire écologique de la France rurale - L’impossible tableau géographique, dans G. Duby et A. Wallon (dir.), Histoire de la France rurale, I, Ed. du Seuil, Paris 1975, 34-113.

 

Frédéric COUSTON, L’écologisme est-il un humanisme ?, L’Harmattan, Paris 2005, 294 p.

 

Bruno LATOUR, Politiques de la nature. Comment faire entrer les sciences en démocratie, La Découverte, Paris 1999.

 

Sander van der LEEUW et Stéphanie THIÉBAULT (éd.), Environnement et archéologie, Dossier dans Les nouvelles de l'archéologie, n° 78, 4e trimestre 1999, p. 5-35.

Accès privé