LES TRÈS GRANDES VILLAE ANTIQUES

DE LA BASSE VALLÉE DE L’OGNON

Dossier iconographique

 

 

Dans cette note, je publie le dossier iconographique de trois importantes villae d’époque romaine de la base vallée de l’Ognon.

 

NB - Il est envisageable qu’une villa de même ampleur que celles qui sont présentées ci-dessous ait existé à Jallerange (Doubs), mais le plan publié au XVIIIe s. (repris dans H. STERN, Recueil Général des mosaïques de la Gaule, Xe supplément à Gallia, Paris 1963, pl. XXV) est trop partiel : il suggère une villa sur cour carrée, comme à Brans-Marpain ; mais le plan d’ensemble et les dépendances sont inconnus.

La villa de Pesmes, « Chemin du Pasquier », est encore plus partiellement connue que la précédente (fouille d’une salle avec hypocauste) : on ne peut rien conclure sur son importance.

La villa de Brussey, découverte en 1976 par prospection aérienne, est une grande exploitation, mais d’un niveau de développement spatial et architectural bien moindre que les monuments qui sont présentés ci-dessous.

 

 

La villa de Brans-Marpain (France, Jura)

 

 

 

Cliché G. Chouquer, 1976

 

 

Cliché G. Chouquer, 1976

 

Ci-dessous, essai d’inteprétation des traces apparues en 1976.

 

Cliché G. Chouquer, 1976

 

 

Ci-dessous, évocation très libre des masses architecturales de la villa, afin de donner une idée de son volume. 

Évocation G. Chouquer.

 

 

La carte qui suit est une suggestion de lecture des formes planimériques et oro-hydrographiques qui pose l’hypothèse selon laquelle l’Antiquité aurait initié une mise en forme quadrillée de la voirie et du parcellaire, notament en raison de la forme assez géométrique du réseaux des paléochenaux et des chenaux des ruisseaux et petites rivières qui ont traversé l’espace local.

La grande villa (correspondant au carré situé approximativement au centre du schéma) est dans l’orientation de cette trame.

 

 

 

 

La villa d’Ougney-Thervay (France, Jura)

 

Villa découverte en 1976 et dont il n’a jamais été possible d’avoir un cliché complet et suffisamment parlant : en revanche les clichés partiels obtenus d’année en année, sont utiles pour obtenir le plan d’ensemble et ceci malgré des lacunes.

Les clichés de base datent de 1976.

 

Cliché G. Chouquer, 1976.

 

Cliché G. Chouquer, 1976.

 

 

Ci-dessous, une des meilleures vues aériennes d’une partie du bâtiment central de la villa.

Cliché G. Chouquer, 1985.

 

 

Les extensions sud et sud-ouest de la villa n’ont été découvertes qu’en 1992. Ci-dessous, cliché montrant l’aile sud-ouest, située sur la commune d’Ougney.

 

Cliché G. Chouquer, 1992.

 

 

 

La villa d’époque romaine est située à proximité même de l’abbaye cistercienne d’Acey (cliché ci-dessous).

 

 

Cliché G. Chouquer, 1992.

 

 

La villa de Burgille (France, Doubs)

 

 

Le cliché de base de cette très grande villa a été réalisé en 1976. Des compléments ont été obtenus dans les années suivantes, notamment en 1977.

 

Cliché G. Chouquer, 1976

 

 

Cliché G. Chouquer.

 

Cliché G. Chouquer. Détail du cliché précédent avec traitement faisant apparaître le plan d’une sole de four dans la zone thermale.

 

 

Ci-dessous, plan d’interprétation de la villa. Le plan principal est une restitution d’après les images aériennes de 1976, mais appuyé sur quelques levés de terrain. L’explication est la suivante. La villa a été repérée en mai et juin 1976. La poursuite de la sécheresse jusqu’au mois d’août, a provoqué, dans le pâturage, une pousse de chardons à l’emplacement des alignements des murs. Il a donc été possible d’identifier au sol plusieurs des lignes qui apparaissaient sur les clichés, et d’effectuer des mesures avec un décamètre. À partir d’une série de mesures de référence, il a été possible de recalculer toutes les autres proportions avec une marge d’erreur limitée, moindre que dans une restitution à vue d’un cliché oblique.

Cette villa a fait l’objet de fouilles partielles par Nathalie Bonvalot (N. BONVALOT, Fouilles dans la villa de Burgille (Doubs), Revue Archéologique de l’Est, 34, fasc. 3-4, juillet-décembre 1983, p. 217-262).

Schémas G. Chouquer.

 

Retrouvez ce plan en situation sur Google Earth.

 

À environ 1000 m à l’est de la grande villa, la prospection aérienne a permis de repérer un fanum, avec quelques indices de mur d’enclos.

Cliché G. Chouquer, 1977

 

 

L’illustration suivante relève les grandes lignes d’une possible organisation de la planimétrie dans la durée. Il est possible que tel ou tel élément ait pu être utilisé pour délimiter le domaine de la villa, mais on ne saurait dire lequel. Quant aux limites de l’actuelle commune de Burgille, elles ont été dessinées pour servir de référence, mais on ne doit en tirer aucune conclusion sur la pérennité des limites antiques.

Cliché Google Earth ; traitement cartographique G. Chouquer.

 

GC - 2007

Accès privé