Les superpositions d'images sur Google Earth

Exemple de la Lagune de Texcoco à Mexico

 

 

La fonctionnalité "images historiques" de Google Earth offre la possibilité de voir un même lieu à échelle constante,  à des dates différentes et donc avec des images différentes, permettant de partir à l découverte du passé. Cette fonction est d'usage très simple, à l'aide d'un curseur.

 

 

Image 1

En cliquant sur l'horloge, on obtient le curseur et on peut ainsi se déplacer d'une image récente vers des images plus anciennes ; par exemple, ici pour Mexico, la barre indique 8 images de 2009 à 2001.

 

En photo-interprétation, cette fonction offre de très réels avantages pour la lecture des formes anciennes, par comparaison des traces d'une mission à l'autre. La mise à la même échelle est précieuse, malgré les inévitables déformations de parallaxe.

 

En voici une démonstration sur le thème des planimétries fossiles du lac de Texcoco à Mexico (Mexique).

 

L'observation de la périphérie immédiate de la ville et de la banlieue de Mexico offre encore, malgré une urbanisation systématique et une pression foncière forte, quelques rares fenêtres qui permettent de deviner ce que pouvaient être les planimétries anciennes.  Le but de cette note n'est pas d'en faire l'étude, mais, plus modestement, d'en utiliser l'exemple pour démontrer les possibilités de lecture des informations sur Google Earth.

L'immense agglomération actuelle de Mexico a presque intégralement occupé et transformé l'ancien lac salé de Texcoco (Tezcuco), dont l'assèchement a été l'objet de politiques d'aménagement depuis la conquête espagnole jusqu'au XXe s.

 


Lake_Texcoco_1847

 

Carte du lac en 1847 (à gauche) ; étendue globale des zones lacustres (à droite)

 

L'occupation des rives puis l'atterrissement des zones lacustres a donné naissance à des formes complexes dont la photographie aérienne permet le relevé, là où l'urbanisation a préservé quelques espaces non bâtis. C'est le cas du paysage de chinampas, au sud de la ville, ou de  traces fossiles situées à l'est.

La série suivante constitue l'album photographique de la zone de la Laguna de Texcoco, située à l'est de Mexico, en cours d'aménagement : les différentes photographies, bien  qu'étant inégales quant à leur potentiel archéogéographique, offrent de nombreuses informations sur la planimétrie antérieure et sa possible lecture dynamique. Les clichés de novembre 2003 et mars 2005 sont les plus explicites.

 

Macintosh HD:Users:gerardchouquer:Desktop:Texcoco:2003mars-1000m.jpg

Image de mars 2003 ; échelle 1000m

 

Macintosh HD:Users:gerardchouquer:Desktop:Texcoco:2003nov-1000m.jpg

Image de novembre 2003 ; échelle 1000m

 

Macintosh HD:Users:gerardchouquer:Desktop:Texcoco:2005mars-1000m.jpg

Image de mars 2005 ; échelle 1000m

 

Macintosh HD:Users:gerardchouquer:Desktop:Texcoco:2005déc-1000m.jpg

Image de décembre 2005 ; échelle 1000m

 

Macintosh HD:Users:gerardchouquer:Desktop:Texcoco:2006-1000m.jpg

Image de décembre 2006 ; échelle 1000m

 

Macintosh HD:Users:gerardchouquer:Desktop:Texcoco:2008-1000m.jpg

Image de mars 2008 ; échelle 1000m

 

Le schéma suivant est une compilation des traces lues sur trois des meilleurs clichés ci-dessus, ceux de 2003, 2005 et 2006. En plus de la division géométrique la plus récente (en gris), on voit plusieurs strates du parcellaire. On a noté en bleu le parcellaire qui pourrait correspondre au parcellaire d'occupation des berges du lac, et qui pourrait dater de l'époque moderne (entre les XVIe et XIXe s, par exemple). Cette lecture, pour être exploitable, doit bénéficier des connaissances archéologiques locales.

 

Retrouvez directement ce plan sur Google Earth

 

 

Macintosh HD:Users:gerardchouquer:Desktop:Image 2.png

Lecture des traces sur trois des clichés ci-dessus et compilation cartographique.

 

*****

 

Au nord de Chimalhuacan et à l'ouest de Montecillo, une zone particulièrement intéressante permet de lire des morphologies adaptées aux milieux de bord de lac, avec des champs bombés, des canaux et du parcellaire fossile.


Macintosh HD:Users:gerardchouquer:Desktop:Texcoco:détail200m.jpg

Macintosh HD:Users:gerardchouquer:Desktop:Texcoco:détail3-500m.jpg

    

Chimalhuacan et Montecillo (est de Mexico). Deux vues de la même zone ; échelle 500 m.

 

*****

 

Au centre de la lagune de Texcoco, une zone de modelés fossiles, avec des alvéoles, des enclos, du parcellaire disparu. Noter en haut et à droite du cliché (NE, le cliché étant orienté au nord) la présence d'un semis de points alignés évoquant les minuscules champs bombés observables dans tous les milieux lacustres.

 

Macintosh HD:Users:gerardchouquer:Desktop:Texcoco:détailEtoile500mBleu.jpg

Laguna de Texcoco. Formes et modelés fossiles. Cliché traité pour faire ressortir les différences des teintes du sol en fonction de l'humidité.

 

Au sud de la ville de Mexico, une zone conserve un modelé caractéristique de l'agriculture de bord de lac. Ce sont ces planimétries où l'eau se mêle à la terre qui ont donné naissance à l'expression de "jardins flottants" ou Chinampas.

Macintosh HD:Users:gerardchouquer:Desktop:Texcoco:Chinampas1km.jpg

Xochimilco. Chinampas, canaux et zones agro-écologiques au sud de Mexico. L'échelle linéaire est de 1 km. Cliché Google Earth.

 

G. C. novembre 2009

Accès privé