Gérard CHOUQUER et François FAVORY (avec la collaboration d’Anne ROTH-CONGÈS), L'arpentage romain. Histoire des textes, Droit, Techniques, éd. Errance, Paris 2001, 492 p.

 

 

Ce livre est, en quelque sorte, un manuel des écrits gromatiques et de l’arpentage romain. Il présente l’ensemble des textes gromatiques (de gromaticus, un des mots pour dire “arpenteur” en latin) et propose une série d’outils de travail utiles à tous ceux qui s’intéressent à ce thème. Parmi ceux-ci, on trouve une liste des traductions en français des textes d’arpenteurs romains ; une liste des manuscrits contenant des illustrations ; la liste des textes antiques comportant des illustrations ; un recueil de « sources » comprenant de très nombreux extraits des textes, classées en 531 paragraphes ; enfin un dictionnaire des termes et expressions de l’arpentage romain (dont on trouve ici une version récemment augmentée).

 

L’ouvrage comporte 13 chapitres :

1. Les arpenteurs et leurs textes : genèse du corpus.

2. Les formae (plans cadastraux) et les illustrations des textes gromatiques.

3. Instruments et techniques d’arpentage.

4. Les conditions des terres - I - Bases juridiques et principes de classement.

5. Les conditions des terres - II - Les conditions procédant de l’assignation.

6. Les conditions des terres - III - Les loca publica.

7. Les assignations.

8. La réalisation des limitations et des centuriations.

9. Délimitations et bornages.

10. L’œuvre des Flaviens.

11. Une source exceptionnelle : les plans cadastraux d’Orange.

12. Les controverses agraires.

13. Géométrie scientifique et géométrie fiscale de l’Antiquité au Moyen Âge.

 

L’ouvrage synthétise et complète les connaissances sur ce corpus de textes antiques, le seul a être resté longtemps sans traduction dans aucune langue actuelle, mais qui, depuis une quinzaine d’années, fait l’objet de travaux multiples et de traductions en diverses langues (ex. la traduction intégrale du corpus en anglais, par Brian Campbell 2001 ; autres traductions partielles en espagnol, en français, en roumain). D’ailleurs, on trouve dans l’ouvrage la première traduction (à la date de publication) des textes de deux auteurs importants et méconnus, M. Iunius Nypsius et le Pseudo Agennius.

L’idée générale de l’ouvrage est d’installer une vision renouvelée du corpus. On a longtemps cru, parce qu’on n’en saisissait pas le sens, que ces textes étaient abscons et mal transmis. Ce n’est pas exact, même s’il existe de vrais problèmes d’établissement du texte latin et de compréhension du sens. De fait, on est là en présence de deux corpus différents. L’un est le recueil de commentaires que les arpenteurs de la fin du Ier et du début du IIe s. ont élaborés pour mettre en oeuvre la politique de révision cadastrale et fiscale initiée par Vespasien. Pour enquêter sur des situations très confuses et des héritages souvent vieux de plusieurs décennies et même plusieurs siècles, ces arpenteurs ont dû quasiment faire œuvre “archéologique”, dans des archives locales souvent et sur le terrain. L’autre partie est un corpus de textes d’arpenteurs plus tardifs, principalement du IVe s., rédigés là encore pour servir un projet de l’administration : la refonte de la fiscalité foncière et la mise en œuvre de dispositifs nouveaux.

Le résultat est que les textes des arpenteurs ne sont donc pas contemporains des principales limitations et centuriations qu’on identifie dans le monde romain, lesquelles datent surtout des IVe et IIIe s. av. J.-C. pour les plus anciennes et du Ier s. av. J.-C., pour les plus nombreuses.

 

L’ouvrage complète les connaissances en ouvrant de nouveaux chapitres sur des thèmes inédits. On trouve ainsi dans l’ouvrage un développement sur les controverses agraires qui est totalement neuf sur le plan historiographique.

L’ouvrage comporte 174 figures en noir et blanc.

 

Comptes rendus

 

Un compte rendu de cet ouvrage a été fait par Pierre Jaillette, dans Histoire et Sociétés rurales, n° 19, 1er semestre 2003, p. 253-258.

Un autre a été fait par Michèle Bois, dans Études rurales, n° 161-162, janvier-juin 2002, p. 318-322. Consultable sur http://etudesrurales.revues.org/document105.html.

 

Pour commander cet ouvrage

Éditions Errance 7 Rue Jean du Bellay 75004 Paris Tel: 0143268582

Accès privé