Cédric LAVIGNE, Essai sur la planification agraire au Moyen Age ; Les paysages neufs de la Gascogne médiévale (XIIIe-XIVe siècles), Editions Ausonius, scripta varia 5, Bordeaux, 2002, 299 p.

 

 

            Bénéficiant des acquis théoriques et méthodologiques de la recherche sur les cadastres ruraux d’époque romaine, l’ouvrage propose, à travers l’exemple des paysages neufs de Gascogne, une caractérisation de la planification agraire médiévale. Alors que les bastides urbaines sont un sujet d’étude ancien, on ignorait tout des parcellaires mis en place à leur contact pour distribuer des lots agraires aux colons qui les ont habitées.

            Cet ouvrage montre que cette colonisation a donné lieu à une planification originale, établie par des arpenteurs. Le phénomène déborde le cadre des seules bastides et s’avère d’une grande nouveauté pour la connaissance de l’aménagement de l’espace agraire du Moyen Age. De la sorte, se trouvent ainsi posées les bases d’une enquête sur les acteurs, la théorie et la pratique de l’arpentage au Moyen Age.

—————

            Building on theoretical and methodological advances in research on rural cadasters of the Roman period, this work offers, by focusing on the new landscapes of Gascony, a study of mediaeval rural planning. While urban bastides have been the subject of much study, we know nothing about the parcels put in place around them in order to organize the distribution of the land among the people who inhabited it.

            This study demonstrates that this process of colonisation gave rise to the development of new forms of planning by surveyors. This phenomenon takes us beyond the context of the bastides themselves and represents a highly original contribution to our knowledge of the organization of rural space in the Middle Ages. As a result, the ground is prepared for a study of the actors involved in and the theory and practice of mediaeval surveying.

 

L’ouvrage comporte 6 chapitres :

• Préface (G. Chouquer)

• Introduction

• 1- Cadre, matériels et méthode d’enquête

• 2- Le problème de la reconnaissance des parcellaires planifiés du Moyen Age : essai de modélisation des formes

• 3- De l’étude des formes à celle des mesures : l’arpent, réalité et discours

• 4- Les planifications discrètes

• 5- La borde, tête de pont de la conquête de nouveaux terroirs

• 6- Éléments de synthèse

• Conclusion générale

 

L’ouvrage est illustré de 135 figures dont 16 en couleurs. Il contient également un inventaire des mesures agraires mentionnées dans 26 cartulaires (6970 actes répartis du Xe au XIIIe siècle) et 108 chartes de coutumes du sud-ouest de la France.

 

Comptes-rendus :

Cet ouvrage a fait l’objet de sept comptes-rendus parus dans La Revue Historique, Etudes Rurales (http://etudesrurales.revues.org/document2965.html), Les Annales, Histoire et Mesures (http://histoiremesure.revues.org/document1566.html), Archéologie Médiévale, The Medieval Review, The Agricultural History Review.

 

Pour commander cet ouvrage : http://www.deboccard.com/francais/Rub/cata.htm

 

Accès privé